Skip to content

Kid Francescoli – I Don’t Know How


Certaines rencontres se distinguent des autres. Je me souviens de cette matinée avec Ashley autour d’un café et de french toast à parler musique avec autant d’enthousiasme. Si ma mémoire est bonne, la première chose qu’elle m’ait faite découvrir était Marijuana de Chrome Sparks, et à chaque fois que je l’écoute, mes souvenirs retournent à New York.

Afin de remercier Ashley et toute l’équipe de me donner aujourd’hui l’opportunité de participer à l’aventure EMPT, j’ai choisi un morceau du nouvel album de Kid Francescoli : With Julia. Ce marseillais ayant collaboré avec Julia Minkin, New Yorkaise, est pour moi une façon symbolique de lier la France à New York pour mon premier article.

Cet opus est synonyme de rencontre et d’échange, derrière chaque morceau se retrouve la complicité des deux artistes. Surpris par Blow Up il y a un an par sa trame, son rythme mais aussi son clip, l’album est une parfaite suite à cette introduction. Agréable à écouter, les pistes s’enchainent, pleines de paresse et de romance s’accordant facilement aux beaux jours que nous promet le mois de mai, le retour de l’été!

Le titre « I don’t know how » m’accompagne dans l’écriture de ce post, une grande première pour moi. Essayer de ne pas tomber dans le cliché n’est finalement pas tâche facile mais je me laisse guider par ces intrus mêlant folk pop et electro et l’agréable voix de cette Julia. Cet album va indéniablement me suivre durant les prochains mois estivaux par son envie de raconter une histoire, comme celles qui s’écrivent chaque été. Le mois de juillet et d’août sont toujours différents et singuliers d’une année à l’autre. Ils sont l’aboutissement d’une année de travail, remplis de festivités et de retrouvailles ; la pression retombe et c’est tout à fait ce à quoi m’amène l’écoute de cet album, avec la pointe de nostalgie d’une année écoulée. Il sonne parfois comme une fin, parfois comme un début, une transition parfaite.

Kid Francescoli – I Don’t Know How